Accueil Économie Entreprises

Mestdagh sabre dans l’emploi pour «survivre»

L’enseigne de supermarchés perd de l’argent depuis six ans. Elle supprime 450 emplois pour stopper l’hémorragie. Et tente de se relancer en jouant la carte de la proximité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Depuis l’annonce jeudi dernier par le groupe Mestdagh de la convocation d’un conseil d’entreprise extraordinaire consacré aux « difficultés rencontrées par l’entreprise ainsi que leurs éventuelles conséquences sur l’emploi », les syndicats s’étaient préparés à un nouveau coup dur. Il n’empêche : l’ampleur de la restructuration annoncée ce lundi matin a surpris. Même si aucun magasin ne devrait fermer, ce ne sont pas moins de 450 emplois qui pourraient être supprimés par l’enseigne carolo sur un total de 2.459, soit environ 18 % de l’effectif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Anne Lacourt, lundi 7 mai 2018, 21:26

    Une entreprise qui perd de l'argent n'est pas viable. La question est pourquoi la direction a attendu 6 ans avant de reagir...

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs