Accueil Sports Cyclisme Route

Pour Greipel, le Tour passe par Dunkerque

Victime d’une fracture de clavicule après une chute dans la descente du Poggio de Sanremo, André Greipel (Lotto-Soudal) reprend enfin la compétition, à l’occasion des Quatre Jours de Dunkerque. Le Tour de France l’obsède déjà.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Alors que les Trois Jours de La Panne se disputent désormais en une seule journée, les Quatre Jours de Dunkerque s’étalent sur six. Comprenne qui pourra mais de ces subtilités temporelles, André Greipel n’a cure.

Pour le sprinter allemand, l’attente née d’une blessure à la clavicule (consécutive à une chute dans la finale de Milan-Sanremo) a été suffisamment longue, il lui tarde surtout de retrouver la compétition afin de reconstruire une forme qui doit le porter au sommet de son art de funambule début juillet, lorsque le Tour s’ébrouera de Vendée. Les premières pierres de cet édifice physique, le colosse de l’équipe Lotto-Soudal les posera dès ce mardi, le long des routes des Hauts de France. En six journées (qui émanent de la fusion entre les Quatre Jours et le Tour de Picardie) et 1030 kilomètres de compétition, il nous étonnerait que le « Gorille de Rostock » ne se frappe pas le poitrail de satisfaction, tout en puissance, sur une ligne d’arrivée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs