Accueil Société

20.000 poussins gazés à Brussels Airport

Le container qui contenait les oisillons devait s’envoler samedi 5 mai vers Kinshasa, au Congo.

Temps de lecture: 1 min

Les pompiers ont gazé quelque 20.000 poussins dimanche soir à Brussels Airport à la demande du service flamand du bien-être animal, selon plusieurs médias flamands.

Le container qui contenait les oisillons devait s’envoler samedi 5 mai vers Kinshasa, au Congo. Mais l’avion n’a pas pu partir pour des raisons techniques. Une seconde tentative a eu lieu le lendemain, sans succès. Le container est ensuite resté sur le tarmac en plein soleil.

Procès-verbal

« Dimanche soir, un certain nombre de poussins étaient déjà morts, nous avons donc proposé au transporteur de reprendre le container, mais il a refusé. Nous avons envoyé un vétérinaire sur place et il a décidé d’abréger leur souffrance », a indiqué la porte-parole de l’agence flamande pour le bien-être animal, Brigitte Borgmans.

Le corps de pompiers de l’aéroport n’a pas accepté de s’acquitter de la tâche. Ce sont finalement les pompiers de Zaventem qui sont intervenus. L’agence a dressé un procès-verbal contre l’exportateur pour la violation de la loi sur le bien-être animal.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Stenuit Fernand, mardi 8 mai 2018, 12:53

    Si l'avion avait pu partir, il n'y aurait pas eu de problème . Alors...qui est en tort : le propriétaire de l'avion , ou les pompiers de l'aéroport ? Brigitte s'agite.

  • Posté par Lebrun Marie-france , mardi 8 mai 2018, 10:25

    Il est déplorable de constater que l'être humain peut être aussi cruel et irresponsable pour une question de "gros sous", que ce soit envers les animaux et pire encore envers les autres humains. Comme disait un très ancien philosophe "l'Homme est un loup pour l'Homme". MFL

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko