Accueil Culture Musiques

Maurane, une femme d’humour et de doutes

Maurane, c’était une tessiture exceptionnelle, un timbre chaud qui ne vibrait jamais pour rien. Une artiste qui refusait la facilité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Qui était Maurane ? La chanteuse drôle et pétillante ou la mélancolique à la voix de velours ? L’amie des stars françaises ou la chanteuse des cafés-théâtres et des boîtes de jazz bruxellois ? L’épicurienne folle de bulles de champagne et de franc-parler ou l’amoureuse triste sans cesse trahie, au bord de la crise de nerfs ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs