Accueil Monde Amériques

Nicaragua: les étudiants vont-ils faire le printemps?

Après la répression brutale des manifestations du mois d’avril, la pression de la rue ne cesse pas. Le pays est dans l’expectative. Une grande manifestation est organisée ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Depuis Masayá,

A Monimbó, quartier indien de la ville de Masaya situé à une trentaine de kilomètres de la capitale nicaraguayenne, là où a eu lieu la première insurrection populaire de soutien à la révolution sandiniste en février 1978, on se croirait – presque – revenu quarante ans en arrière. Il y a des pavés arrachés, des barricades. Une des maisons où se réunissaient les partisans locaux du parti sandiniste il y a encore peu est en ruines. Ses portes ont été arrachées, le local a été dévasté les 19 et 20 avril dernier lorsque les manifestations contre la réforme de la sécurité sociale et des retraites ont été violemment réprimées par le gouvernement dans tout le pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs