La Ville de Bruxelles a rendu un hommage musical à Maurane sur la Grand-Place (vidéo)

Entre 200 et 300 personnes ont écouté mardi, de 18h à 19h sur la Grand-place de Bruxelles, les meilleures chansons de Maurane en hommage à l’artiste dont le décès a été communiqué en matinée.

Plusieurs membres du Collège ont tenu à être présents en sa mémoire, parmi lesquels les échevins Els Ampe et Geoffroy Coomans de Brachène. «  Maurane était certainement l’interprète la plus talentueuse de notre pays », estime l’échevine de la Culture Karine Lalieux. « Elle a commencé sa carrière dans les rues et les cafés-théâtres de Bruxelles ».

Le bourgmestre particulièrement touché

Le bourgmestre Philippe Close s’est montré particulièrement touché par son décès soudain et prématuré. « Je suis profondément triste. Depuis plus de 15 ans, à travers des amis communs, j’ai pu connaître Maurane au-delà de sa personnalité artistique exceptionnelle. Le monde de la chanson perd une de ses plus belles voix. C’est une belle personne qui nous a quittés. Elle me manque déjà ».

La Ville a notamment choisi de diffuser les chansons « Sur un prélude de Bach », « Trop forte », « La complainte de la serveuse automate », « Si aujourd’hui », « Tout pour un seul homme », « Toutes les mamas », « Différente quand je chante », « Tu es mon autre », « Juste une petite fille » et « Mentir ».

Dans la foule

Dans la foule, des fans fredonnaient les paroles et applaudissaient les chansons. «  J’écoute sa musique depuis longtemps et sa voix savait me toucher avec profondeur », confie une fan.

Quelques personnes ont par ailleurs déposé dans la journée, sur le pas de la porte de son domicile à Schaerbeek, des fleurs et messages, notamment ce mot adressé à la chanteuse : «  Ton départ nous laisse sans voix… Seulement la tienne qui résonne dans nos têtes. »

Les programmes modifiés en télé et en radio

Les chaînes de télévision et radio publiques belges ont également modifié leurs programmes pour la journée et la soirée.

La Deux diffusera ainsi mardi soir à 20h35 le documentaire de Benoît Vlietinck « La passion selon Maurane : un an de vie  », a indiqué mardi Catherine Poels, chargée des programmes TV de la chaîne publique. Le film propose des images de la chanteuse qu’une équipe de la RTBF a suivie durant plus d’un an (de septembre 2002 à octobre 2003), « du studio d’enregistrement d’un nouvel album avec Jean-Jacques Goldman aux coulisses de la soirée des Enfoirés, en passant par sa promo, jusqu’à la première de son nouveau spectacle à Paris  ».

Sur la Une, un sujet hommage de cinq minutes sera également proposé avant la demi-finale de l’Eurovision.

Sur la radio Vivacité, l’animateur Marc Vernon tiendra un moment dédié à la chanteuse de 20h à 21h avant la demi-finale de l’Eurovision.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Sylvain Piraux - Le Soir

    Yvon Englert (ULB): «La proposition du MR pour la fusion UCL/Saint-Louis, c’est le venin de la discorde»

  2. Deux migrants venus de Côte d’Ivoire en route pour le col de l’Echelle. Au risque d’accidents s’ajoutent les menaces de l’extrême droite identitaire. © AFP.

    Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

  3. Pour la gauche en revanche, Steve Bannon est le diable en personne. Ce qui lui convient plutôt.

    Élections européennes: la méthode Steve Bannon

Chroniques
  • L’élection cachée

    Elections gâchées d’abord ; la première chose qui me frappe, dans la campagne nationale et européenne, c’est le poids de plus en plus lourd que pèsent les rumeurs, les fake news, les manipulations de toutes sortes. Plutôt que de mettre en avant un programme, les candidats se lancent dans des attaques plus ou moins masquées visant à discréditer l’adversaire. Un tel prendrait tel autre dans son équipe, lequel serait ceci ou cela… Il aurait dit que… L’argumentaire porte sur les intentions prêtées (ou volées), pas sur les propositions réelles et les actes. J’ai pointé l’importance que risque de jouer un personnage comme Steve Bannon dans la prochaine élection européenne  ; mais ce que Bannon joue à grande échelle (la manipulation, la désinformation, l’attaque personnelle…) est devenu le comportement de base.

    On aurait pu espérer que des élections rectorales dans une université se passent différemment ; les académiques et chercheurs, leurs étudiants, sont supposés...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite