Accueil Opinions Débats et idées

Faut-il intégrer les smileys, les émoticônes au langage écrit?

Plusieurs linguistes ont ces derniers mois proposé que l’on puisse étendre leur usage en dehors des réseaux sociaux. Une bonne idée ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Deux spécialistes en linguistique se prononcent. Laurence Rosier, professeure de linguistique à l’ULB et Michel Francard, professeur émérite de linguistique (UCL) et par ailleurs, chroniqueur linguiste du « Soir ».

« Ils ont une vraie utilité mais ne sont pas adaptés partout »

Il y a des registres où les smileys et autres émoticônes apportent un plus à la communication selon Laurence Rosier, professeure de linguistique à l’ULB. Mais d’autres, en revanche, où ils n’ont pas leur place. Fondamentalement, selon la linguiste, ils sont davantage « paramétrés » pour des communications décontractées, où l’émotion joue un rôle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Rahier Pierre, jeudi 17 mai 2018, 12:04

    NON !

  • Posté par Anne Lacourt, mercredi 9 mai 2018, 22:54

    Laissons aux reseaux sociaux ce qui appartient aux reseaux sociaux... Pas la peine de commencer a placarder vos redactions ou documents d'affaires d'emoticons pour attendrir le prof ou le client.....

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs