Accueil Belgique

Une pénurie dans 33 quartiers de la capitale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis ces dernières années, Bruxelles n’échappe pas au vieillissement des médecins généralistes. Or, la capitale connaît une croissance démographique mais aussi une précarisation d’une partie de sa population. Aujourd’hui, un quart des ménages bruxellois a déjà reporté un soin pour faute de moyen financier. Travailler dans la capitale ne convient donc pas à tous les médecins et la Région a décidé d’anticiper une éventuelle pénurie du nombre de médecins généralistes dans les années qui viennent. La Cocom (commission communautaire commune) via ses ministres de la Santé, Didier Gosuin (Défi) et Guy Vanhengel (VLD), a donc commandé une étude à l’Observatoire de la santé et du social sur l’âge des médecins généralistes mais également leurs lieux de pratique pour voir où se situeraient les potentielles pénuries.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs