Accueil Société Régions Bruxelles

Le SP.A se passera de Pascal Smet à la Ville de Bruxelles

La personnalité clivante du ministre de la Mobilité a poussé les socialistes flamands à ne pas le faire figurer sur leur liste aux communales d’octobre. Le divorce avec le PS bruxellois est officialisé mais toutes les portes ne sont pas fermées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Ce n’était pas une surprise, les socialistes néerlandophones (SP.A) ont confirmé mardi matin qu’ils feraient cavalier seul à la Ville de Bruxelles, lors des élections d’octobre prochain. Ils présenteront une liste citoyenne emmenée par l’ancienne échevine Ans Persoons.

Le vrai suspense concernait Pascal Smet. Le SP.A allait-il oser miser sa figure bruxelloise la plus médiatique ? Celui qui est surtout connu comme ministre de la Mobilité est aussi conseiller communal à la Ville depuis 2006. La décision a été prise lundi soir : ce sera sans lui. Pascal Smet assure vouloir se concentrer sur l’échelon régional, finir son travail et ses chantiers, avant de repartir en campagne pour les élections de 2019.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel Raurif, mercredi 9 mai 2018, 8:13

    Bon débarras. Qu'il retourne dans sa province natale qu'il n'aurait jamais dû quitter. 12 ans de connerie à Bruxelles, cela suffit Et à l'avenir les travaux public à un FRANCOPHONE svp . Tout sait que les ministres flamand ne pensent qu'a une seule chose : détruire Bruxelles !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs