Accueil Sports Tennis ATP - WTA

La modestie Nadal: «Je ne pense jamais être le favori…»

Madrid va vibrer, ce mercredi, au rythme de son champion espagnol, de son grand favori, du grand favori de la terre battue tout court, avec l’entrée en piste de Rafael Nadal pour le compte du deuxième tour.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Auréolé de ses 11es sacres à Monte-Carlo et à Barcelone, mais surtout porteur d’une série en cours de 46 sets remportés (dont un seul où il a concédé 5 jeux !) sur l’ocre depuis sa dernière défaite en quart à Rome l’an dernier (battu par Thiem), le nº1 mondial apparaît plus que jamais invincible sur sa surface de prédilection. Tout le monde le voit déjà remporter un 6e sacre dans la capitale espagnole après ses titres de 2017, 2014, 2013, 2010 et 2005 (ce dernier, alors que le tournoi se déroulait sur dur à l’époque).

Tout le monde, sauf lui !

«  Je ne pense jamais être le favori au moment d’entamer un tournoi  », a-t-il ainsi confié.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs