Accueil Société

Pourquoi Wesphael a été acquitté au civil?

Le tribunal civil de Liège déboute le père et le fils de Véronique Pirotton. La cour d’assises, estime-t-il, a vidé la cause.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La 4e chambre civile du tribunal de première instance de Liège a débouté mardi l’ex-époux de Véronique Pirotton et leur fils Victor de l’action civile lancée contre l’ex-député wallon, Bernard Wesphael, acquitté de la prévention de meurtre de la jeune femme par la cour d’assises du Hainaut en octobre 20916

Pas partie civile aux assises

Le tribunal a condamné l’ex-mari de la victime, Konstantinos Tzermias, à payer à Bernard Wesphael un euro symbolique pour « procédure téméraire et vexatoire », soit un abus manifeste de droit. Les magistrats ont constaté que le plaignant ne s’était pas constitué partie civile lors du procès d’assises, se réservant, en quelque sorte, une instance de substitution à celle qui était naturellement appelée à juger Bernard Wesphael et vider les faits mis à sa charge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs