Accueil Monde Europe

Accord sur le nucléaire iranien: Charles Michel regrette le retrait des Etats-Unis, d’autres chefs d’Etat réagissent

Donald Trump a annoncé ce mardi le retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire iranien.

Temps de lecture: 3 min

Le Premier ministre Charles Michel a dénoncé mardi soir la décision du président américain de se retirer de l’accord nucléaire international avec l’Iran.

«  L’absence d’accord signifie plus d’instabilité ou la guerre au Moyen-Orient. Je regrette profondément le retrait de Donald Trump de (l’accord). Ses partenaires internationaux doivent rester engagés et l’Iran doit continuer de rencontrer ses obligations », a commenté le chef du gouvernement dans un message sur Twitter.

Le président iranien veut discuter avec l’UE, la Russie et la Chine

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré mardi soir vouloir discuter rapidement avec les Européens, les Chinois et les Russes pour voir si ces derniers peuvent garantir les intérêts de l’Iran après le retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien.

Accusant le président américain Donald Trump de pratiquer «une guerre psychologique», Hassan Rohani a déclaré dans une allocution à la télévision d’État iranienne: «les États-Unis ont toujours montré qu’ils ne respectaient jamais leurs engagements».

France, Allemagne et Grande-Bretagne veulent un nouvel accord

«  La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni regrettent la décision américaine de sortir de l’accord nucléaire » iranien et vont «  travailler collectivement » à un accord «  plus large », a déclaré sur Twitter Emmanuel Macron mardi, juste après l’annonce du retrait des Etats-Unis.

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini a également réagi peut après l’allocution de Donald Trump. L’UE est «  déterminée à préserver » l’accord nucléaire iranien, a-t-elle déclaré. L’accord de Vienne de 2015 «  répond à son objectif qui est de garantir que l’Iran ne développe pas des armes nucléaires, l’Union européenne est déterminée à le préserver », a insisté Federica Mogherini, en se disant «  particulièrement inquiète » de l’annonce de nouvelles sanctions américaines contre Téhéran par le président Trump.

La Russie « profondément déçue »

La Russie est «profondément déçue» par la décision du président américain Donald Trump, a déclaré mardi le ministère des Affaires étrangères, en dénonçant «une violation grossière du droit international».

«Nous sommes profondément déçus par la décision du président américain de sortir unilatéralement» de l’accord et «rétablir les sanctions américaines envers l’Iran», selon un communiqué du ministère. «Nous sommes extrêmement inquiets que les Etats-Unis agissent contre l’avis de la plupart des Etats (...) en violant grossièrement les normes du droit international», selon le texte.

Bejamin Netanyahu soutient Donald Trump

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit mardi «  soutenir totalement » la décision «  courageuse » du président américain Donald Trump de désengager son pays de l’accord nucléaire avec l’Iran. «  Israël soutient totalement la décision courageuse prise aujourd’hui par le président Trump de rejeter le désastreux accord nucléaire » avec la République islamique, a dit Benjamin Netanyahu en direct sur la télévision publique dans la foulée de la déclaration de Donald Trump.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Carovis Serge, mardi 8 mai 2018, 22:37

    quelle immense connerie!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une