Accueil Monde États-Unis

Trump démonte l’accord sur le nucléaire iranien: une mécanique aux implications complexes

Le président américain déchire l’accord de 2015 et annonce le rétablissement des sanctions contre Téhéran. Quelles implications ? Décodage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

La dernière flatterie n’a pas payé. Dernier émissaire européen dépêché à Washington, lundi, le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson a eu beau promettre le prix Nobel de la Paix à Donald Trump s’il « réglait la Corée du Nord et le deal nucléaire iranien ». En vain. C’est une véritable « déclaration de guerre » que le président américain a déclarée à l’accord sur le nucléaire iranien, aux partisans de l’accord, Européens en tête, et, dans la foulée, au régime iranien au pouvoir à Téhéran.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par jean pierre Smit, mercredi 9 mai 2018, 23:29

    Réponse à Santopinto manfredo :La poursuite des homosexuels et des femmes adultères n'est pas l'apanage de l'Iran , l'Arabie saoudite pratique cela aussi sur une large échelle; D'ailleurs ,AUx USA trois Etats dont le Texas pénalisent toujours l'homosexualité. A part l'Amérique et Israêl , je ne vois pas qui a des velléités hégémoniques au Moyen Orient. Je le répète, le Hezbollah au Liban a été crée suite à l'invasion israelienne de 1982 et la guerre en Syrie a été encouragée et financée par les Etats Wahabites et la rebellion aidée sur le plan militaire par les USa, la France et la GB . L'Iran a été appelé à l'aide par le Gvt Syrien de même que les russes. AU sens de la charte de l'ONU ce sont les seuls ayant le droit d'agir en Syrie. Tous les autres ,Turquie, USA, France,..agissent en dehors des règles internationales. Combien de fois faudra t il répeter que l'Iran est entouré de puissances 10 fois plus armées et qui sont alliées des USA ou sous leur influence(Turquie, Arabie saoudite, Afghanistan, Israel) .Israël essaye depuis 10 ans de nous vendre la fable que l'Iran est un danger pour lui alors qu'Israël dispose d'un arsenal nucléaire et d'un budget militaire bien supérieur pour une population 10 fois moindre

  • Posté par jean pierre Smit, mercredi 9 mai 2018, 16:09

    Etrange que les USA s'en prennent à certains pays qui pour survivre veulent se doter d'une capacité nucléaire alors que l'INDE, le Pakistan et Israël ont depuis longtemps un arsenal nucléaire. Les américains continuent à pratiquer une politique de deux poids deux mesures. On accuse l'Iran de s'immiscer dans les conflits régionaux (Liban, Syrie, Yemen), mais c'est entièrement faux. Le Hezbollah a été crée suite à l'invasion israelienne du Liban en 1982 et voulait donner un poids politique aux chiites du sud liban région très pauvre et minorisée. La guerre en Syrie trouve sa source dans la volonté de l'occident de changer de régime et donc d'un appui militaire donné aux rebelles qui se sont révélés par la suite comme étant essentiellement des extrémistes djihadistes . L'Iran a trouvé dans le chaos crée par le s occidentaux l'occasion de briser leur encerclement par des Etats sunnites alliés des USA. Le seul vrai Etat voyou et terroristes c'est finalement les USA qui n'hésite pas a crée des fakenews pour justifier son intervention (ex incident du Golfe du Tonkin pour le Vietnam, soit disant armes d e destruction massive en Irak et peut être attaques chimiques sous un faux drapeau en Syrie;

  • Posté par jean pierre Smit, mercredi 9 mai 2018, 14:01

    Etrange comme le discours américain est aux antipodes de la réalité. Les vrais sponsors du terrorisme international sont les états wahabites (Arabie saoudite,Quatar,..) qui forment la matrice et le soutien des salafistes et djihadistes (Al Quaïda, Al Nosra,Daesch,..). Alors que l'Iran déteste ces réseaux djihadistes à tel point qu'ils ont même donné des informations aux USA lors de l'invasion de l'Afghanistan.Si l'Iran est actif en Irak, Syrie, Liban c'est en raison des interventions catastrophiques des américains qui ont crée le vide et le chaos .L'Iran essaye de briser l'encerclement d'Etats sunnites (Turquie, Arabie saoudite, Irak d'avant 2003,..).

  • Posté par Santopinto Manfredo, mercredi 9 mai 2018, 15:44

    Il est indéniable que des états "wahabites sunnites" tels que l'Arabie Saoudite ou le Qatar sont loin d'être blancs comme neige en matière de terrorisme. Mais l'Iran est loin d'être blanc comme neige lui aussi. Malgré certains efforts pour paraître plus présentables (un peu comme le FN de Marine Le Pen), les iraniens n'ont pas pu empêcher le naturel de revenir au galop, voyez Liban, Syrie et j'en passe. Certains ont pensé que l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 avait pour but caché de rééquilibrer les pouvoirs dans la région et d'affaiblir une Arabie Saoudite devenant de plus en plus prépondérante. Ces mêmes personnes diront aujourd'hui que Trump cherche à rendre son hégémonie aux saoudiens... Peut être... Malgré ça je ne vois pas ce qu'un pays comme l'Iran, qui nage dans le pétrole, pourrait bien faire d'une industrie nucléaire civile... Produire de l'électricité? Franchement...

  • Posté par Miguel Roch, mercredi 9 mai 2018, 10:59

    Trump a bien raison! L'Iran est le pôle du terrorisme international. D'un côté, ils tiennent un discours destiné à calmer l'Occident, naïf, et de l'autre ils financent et arment le Hezbollah et entretiennent des conflits armés et sanglants partout où ils sont présents. L'Iran des ayatollahs n'a jamais rien apporté d'autre que la guerre et le terrorisme, déstabilisant et agitant tout le Moyen Orient. C'est une grave menace pour Israël mais aussi pour notre stabilité car déstabiliser cette région stratégique impacte notre économie.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs