Accueil Monde Proche-Orient

Le retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire iranien, un triomphe pour Netanyahou

Le Premier ministre israélien n’a pas ménagé sa peine pour convaincre son allié américain de dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien. La décision de Donald Trump couronne donc des années d’efforts. Pour autant, Israël ne va pas aller bombarder Téhéran demain. L’Etat hébreu affronte déjà l’Iran chez son voisin d’une manière quasi directe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Un triomphe personnel. L’expression n’est pas trop forte. Pour Binyamin Netanyahou, la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord international sur le nucléaire iranien vient couronner des décennies de campagnes soutenues de sa part contre le pays qu’il considère comme un danger existentiel pour Israël, la république islamique d’Iran.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs