Accueil Société

Le procès Intradel expose Alain Mathot au pilori

Le parquet de Liège maintient sa conviction que le député-bourgmestre de Seraing, était un corrompu dans l’affaire Intradel. La Chambre l’a empêché de se défendre en refusant de levant son immunité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les absents ont toujours tort. Le réquisitoire du substitut du procureur du Roi de Liège Laurent De Smedt s’est longuement étendu jeudi sur les charges retenues par son office à l’encontre d’Alain Mathot, le député (fédéral)-bourgmestre PS de Seraing, qu’il souhaitait voir répondre aux côtés d’une vingtaine d’autres inculpés dans le dossier de l’attribution à la société française Inova du marché de l’incinérateur Intradel (Herstal).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Serge Lambotte, jeudi 10 mai 2018, 18:29

    Voilà ce qui arrive quand les mailles du filet sont trop grandes,elles ne servent qu'à attraper des gros poissons!

  • Posté par Cotman florent, jeudi 10 mai 2018, 10:18

    Citoyens... allez vous réagir dans 4 mois , bougez le dehors ! Avec courage

  • Posté par Cotman florent, jeudi 10 mai 2018, 10:18

    Citoyens... allez vous réagir dans 4 mois , bougez le dehors ! Avec courage

  • Posté par Vigneron Gérard, jeudi 10 mai 2018, 8:50

    Et dire qu' à Charleroi Despi. a fait de la prison pr une chaudière et Van Compel aussi pr aucune faute lui!!!

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 10 mai 2018, 8:08

    Moi, je voudrais vraiment qu'on arrête de croire que Mathot est un corrompu.Allons, cela est interdit et inexistant donc au PS. C'est quand même grave qu'on soit toujours à suspecter ces membres éminents du parti comme des gens qui "croquent" .Elio l'a dit, cela n'existe plus ....Il y en a eu. Peut être et encore des "petits parvenus" tout gentils . Surtout à Charleroi et à Liége. Des malheureux pourchassés par des magistrats revanchards,ça , c'est sûr.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs