Accueil Belgique

Le PS demande de renforcer les agents de quartier et les services de renseignement

Le président du PS Elio Di Rupo a demandé dimanche au gouvernement fédéral de renforcer les moyens pour mettre davantage d’agents de quartier dans les communes, ainsi que pour les services de renseignement, afin de « sortir par le haut » du débat sur la menace terroriste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

« Il faut rétablir les agents de quartier, il n’y en a plus assez depuis la réforme des polices », a affirmé l’ancien Premier ministre sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi).

Plus tôt ce week-end, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon avait pour sa part annoncé qu’il enverrait plutôt des fonctionnaires fédéraux à Molenbeek pour épauler la commune dans ses contrôles domiciliaires, tâche généralement dévolue à la police locale.

Pour le chef du premier parti francophone, il convient aussi d’augmenter le financement des services de renseignement. « Les 400 millions d’euros dégagés par le gouvernement sont un premier pas positif, il en faut plus », a estimé M. Di Rupo, refusant à cet égard une ponction sur les moyens de la sécurité sociale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs