Accueil Sports Hockey

Audi Hockey League: le Léopold bat le Racing 3-1 dans le premier match pour la 3e place et le ticket européen

Après la terrible déception de leur élimination en demi-finales, les deux clubs bruxellois devaient rapidement digérer leur échec pour se lancer à la conquête du troisième et dernier sésame européen.

Temps de lecture: 3 min

Sur le papier, le duel 100% ucclois s’annonçait très ouvert avec deux équipes qui ont retrouvé leur meilleur niveau au cours des dernières semaines. Et c’est le Racing qui était le premier à lancer les hostilités dès la 7e minute avec un tir puissant d’Achille De Chaffoy bien repoussé par Romain Henet. A la 13e minute, c’est le Léopold qui mettait, enfin, le nez à la fenêtre et qui obtenait un premier p.c. Le sleep de Kane Russell était puissant et ne laissait aucune chance à Jeremy Gucassoff. Trois minutes plus tard, le Racing obtenait un stroke et Tom Boonne se faisait pas prier pour égaliser.

Lors du deuxième quart, les débats s’animaient un peu plus mais personne ne se créait de véritables opportunités. A la 27e minute, le Racing obtenait deux p.c. consécutifs mais les hommes de Xavier Reckingerne profitaient pas de l’occasion pour prendre l’avantage. C’était ensuite Jérôme Truyens qui envoyait un tir puissant au-dessus de la cage. A 60 secondes de la pause, les Rats obtenaient un troisième penalty mais le sleep de Tom Boon était dévié par Henet.

Le Racing prenait immédiatement l’initiative dans la seconde période avec un tir de Cédric Charlier repoussé par le gardien. Mais à la 44e minute, c’est bien le Léo qui prenait à nouveau l’avance dans la partie via Dylan Englebert. Et dans la foulée, Tanguy Zimmer fixait même le score 3-1 d’un tir puissant et précis. Les Rats obtenait un nouveau p.c. juste avant la fin du troisième quart-temps mais le sleep de Tom Boon ne trompait pas la vigilance de Romain Henet. A sept minutes du coup de sifflet final, Xavier Reckinger retirait son gardien pour tenter de recoller au score. Et malgré un dernier p.c. contre, les joueurs de Robin Geensgardaient la mainmise sur les échanges et décrochaient un premier succès dans ce duel pour le ticket européen.

Jérôme Truyens, le capitaine bruxellois, ne cherchait pas d’excuses à l’issue des débats : « Même si nous avons réalisé une bonne première période en obtenant plus de possibilités que notre adversaire, nous n’avons pas réussi à retrouver notre niveau des dernières semaines. Après avoir encaissé le deuxième but, nous avons quelque peu massacré notre hockey et nous ne sommes plus jamais parvenus à sortir de cet engrenage négatif. Mais tout reste à faire dimanche lors du second match. Nous voulons aller chercher ce ticket EHL. »

Du côté de Tom Degroote, en revanche, on avait quelque peu retrouvé le sourire. « Il faut bien reconnaître que nous avons éprouvé quelques difficultés durant les 35 premières minutes. Mais, ensuite, notre jeu s’est mis en place petit à petit. C’est certainement l’une de nos plus mauvaises mi-temps de la saison mais nous sommes parvenus à nous réveiller au meilleur moment. Après la pause, le Racing n’a pas réussi à créer le danger et s’est heurté à notre bloc défensif. Toutefois, nous sommes conscients que rien n’est encore fait pour dimanche. Nous disputerons une deuxième finale pour aller chercher cette qualification. »

Dimanche, le Léo et le Racing se retrouveront pour la manche retour avec la possibilité pour le Racing de corriger le tir puisque mais contrairement aux demi-finales, on ne tiendra plus compte de la différence de buts mais bien du nombre de points pour départager les deux équipes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hockey sur gazon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb