Accueil Société

L’UCL découvre une protéine «protectrice» des bactéries

Des chercheurs de l’UCL ont découvert la protéine « CnoX ». Elle agit comme un bouclier protecteur lorsque la bactérie est attaquée par de la « javel ». Désormais identifiée, le développement de nouveaux traitements spécifiques est prometteur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Q uand on veut désinfecter et éliminer les bactéries, on utilise dans nos cuisines, salle de bains… de l’eau de javel. Eh bien notre corps fait pareil ! » lance le professeur Jean-François Collet, chercheur à l’Institut de Duve de l’UCL et investigateur « Welbio » qui a dirigé la découverte publiée ce jeudi dans la prestigieuse revue scientifique Molecular Cell.

Voilà plusieurs années que la recherche s’intéresse aux différents mécanismes de défense des bactéries, notamment pour mieux comprendre comment celles-ci se protègent contre les antibiotiques. Dans le laboratoire du professeur Jean-François Collet, c’est une équipe de recherche entière qui tente de comprendre ces mécanismes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs