Accueil Culture

«Au fond, on est tous un peu à la marge»

Histoire d’amitié sur fond de dépendance, « La fête est finie » est un film sur la vie. Il révèle à l’écran Clémence Boisnard.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Scénariste, Marie Garel-Weiss passe dernière la caméra avec le très juste La fête est finie, portrait de la jeunesse et de l’amitié qui suit le parcours de Céleste et Sihem. Arrivées le même jour dans un centre de désintoxication, les deux jeunes filles vont sceller une amitié indestructible. Une force et un obstacle dans une lutte contre la tentation.

Ce film, c’est en partie votre histoire…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs