Accueil Électro

Pendentif Vertige exhaussé

PIAS

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Le groupe bordelais ressemble à sa musique : il avance lentement, à son rythme chaloupé, sans se presser ni stresser. Depuis Mafia douce en 2013, il s’est passé beaucoup de choses pour le groupe, qui a beaucoup tourné en Europe et a dû remplacer sa chanteuse Cindy Callède par Julia Jean-Baptiste.

Benoît Lambin, qui écrit tous les textes, compose toujours avec Mathieu Vincent, Jonathan Lamarque complétant le quatuor. C’est cette fois la montagne et son « vertige exhaussé » qui a inspiré Benoît et Mathieu, faisant jaillir le fou sous la glace (« En cascade »). Le calme blanc et l’hiver étrange (« Étrange ») balisent ces nappes électroniques tout en douceur et en épaisseur vaporeuse. La voix de Julia réchauffe les cœurs, chantant en français des chansons douces à peine secouées par les beats délicats.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Électro

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs