Accueil Économie Entreprises

Un pot-de-vin? Pourquoi pas si ça rapporte!

Il y a d’un côté l’éthique des affaires ; et de l’autre, les affaires tout court, qui parfois justifient quelques « écarts », comme le montre une enquête du consultant EY.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

La fraude et la corruption n’ont pas diminué à l’échelle mondiale au cours des deux dernières années, selon une enquête menée auprès de 2.550 cadres dans 55 pays, à la demande d’EY (Ernst & Young), un des leaders mondiaux de l’audit et du conseil.

Si 11 % des entreprises sondées ont déclaré avoir été victimes de fraudes importantes au cours des deux dernières années, la corruption va également bon train. Près de 40 % des cadres interrogés estiment que les pots-de-vin sont monnaie courante, notamment pour obtenir des contrats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Taverne Henry, vendredi 11 mai 2018, 14:28

    Les politiciens et mandataires publics ne connaissent pas ce mot «  pot-de-vin « : enveloppe est plus discret . . .

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs