Accueil Sports

Edmilson et Carcela, les chouchous du public

Déjà 19 points récoltés et autant de goals inscrits dans un tour final lumineux : ce festival offensif enflamme les passions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Porté par son mélodieux trio REM (Renaud-Edmilson-Mehdi) en qui il a totalement foi, le Standard traverse les Playoffs 1 avec une fraîcheur et une légèreté d’action qui séduit tous les observateurs du football belge.

«  Pour être honnête, je ne suis pas particulièrement étonné par le niveau de jeu affiché  », soutient Erwin Van Den Bergh, membre des Ultras Infernos. «  Le groupe est, à la base, de qualité, il a juste fallu attendre que la sauce prenne. Et l’apport de Mehdi Carcela a été énorme…  »

Le retour au bercail de l’international marocain a été l’élément déclencheur de cette furia rouche, c’est lui le détonateur. «  Avec Junior Edmilson  », ajoute Finchy.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs