Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Le paradoxe mauve

Bon dans le jeu, le Sporting d’Anderlecht ne récolte pas toujours les fruits de son labeur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au Sporting d’Anderlecht, la tradition impose une double exigence : gagner et développer du beau jeu. Dans ces Playoffs 1, la moitié de la mission est remplie par les ouailles de Hein Vanhaezebrouck dont le fond de jeu s’améliore constamment avec comme meilleurs exemples les matchs à Bruges et contre le Standard. Au fond d’eux, les supporters du RSCA voient sans doute le verre à moitié vide et auraient sans aucun doute préféré que leurs protégés enchaînent les succès comme le Standard et profitent de la baisse de régime brugeoise pour conserver leur titre de champion. Mais, l’amélioration significative du jeu anderlechtois et la griffe de plus en plus visible de Hein Vanhaezebrouck préfigurent d’un futur sous les meilleurs auspices au stade Constant Vanden Stock où se rend compte que « HVH » n’a pas perdu toutes ses facultés entrevues à la Ghelamco Arena.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs