Accueil Économie Mobilité

La direction de Brussels Airlines dément que l’intégration au sein d’Eurowings coûtera 200 emplois

La direction affirme qu’il n’y aucun plan social sur la table.

Temps de lecture: 1 min

Il n’y a aucun plan social sur la table chez Brussels Airlines, affirme samedi la direction de la compagnie, démentant ainsi l’information de L’Echo selon laquelle l’intégration de l’entreprise au sein d’Eurowings entraînerait la perte de 200 emplois. «Notre objectif est d’augmenter notre personnel, nous sommes d’ailleurs occupés à recruter», assure une porte-parole.

Selon le quotidien économique, Brussels Airlines et Eurowings devraient supprimer près de 250 emplois, dont environ trois quarts à Bruxelles et le reste à Cologne, siège de la branche long-courrier low cost de Lufthansa. Des suppressions de postes qui seraient liées à l’intégration de la compagnie belge dans Eurowings.

Cette information est «totalement erronée», selon la porte-parole de Brussels Airlines.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb