Accueil Monde Europe

Le candidat indépendantiste à la présidence de la Catalogne échoue au premier tour

Son élection permettrait enfin de former un gouvernement en Catalogne et à cette région de retrouver son autonomie.

Temps de lecture: 1 min

Le parlement catalan a rejeté l’investiture de Joaquim Torra en tant que président de la Catalogne. Le candidat du parti sécessionniste Junts per Catalunya, désigné par Carles Puigdemont pour lui succéder, n’a pas obtenu la majorité absolue, rapportent les médias espagnols samedi soir.

Quim Torra, un éditeur indépendantiste de 55 ans, a recueilli 66 voix favorables, 65 contre et quatre abstentions. Avec le même résultat, il devrait être élu au second tour prévu lundi, où seule la majorité simple est requise.

Son élection permettrait enfin de former un gouvernement en Catalogne et à cette région de retrouver son autonomie, suspendue quand Madrid l’a mise sous tutelle pour avoir proclamé unilatéralement l’indépendance le 27 octobre dernier.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Charles Reno, lundi 14 mai 2018, 20:02

    C'est déjà fait! Il est Président grâce à l'extreme gauche qui soutient un politicien raciste, suprémaciste, qui se dit catholique (oh mon Dieu!), qui ne doute pas d'insulter ses concitoyens, qui admets être oint par quelqu'un échappé de la justice. Je ne veux pas être trop pessimiste, mais il y a comme un air de déjà vu, la République de Weimar. Ce serait honteux qu'il puisse trouver du support en Belgique.

  • Posté par Docteur Delleuze Jean-marie , dimanche 13 mai 2018, 12:48

    Les indépendantistes ont en fait une majorité truquée !!!

  • Posté par Michiels Laurence, dimanche 13 mai 2018, 10:40

    Les indépendantistes n'ont pas la majorité.

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une