Accueil Culture Musiques

Finale du Concours Reine Elisabeth: deux concurrents bien gentils

D’emblée, le benjamin de la finale séduit par le charme évident de sa voix franche et chaleureuse. La Belge est la seule concurrente à reprendre avec orchestre les deux morceaux qu’elle avait proposé au premier tour.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A 26 ans (depuis 2 jours), Yuriy Hadzetskyy (Ukraine, 26ans) est le benjamin de la finale. D’emblée, il séduit par le charme évident de sa voix franche et chaleureuse qui lui a ouvert les portes de l’Opera Academy du fameux Théâtre Wielki à Varsovie. Son Comte des « Nozze di Figaro » a fière allure : la voix est ferme et ample, le récitatif crépite, l’air est bien vécu dans des phrasés très justes.

Dans Ravel, sa « Chanson romanesque », très fluide est légère et racée, sa « Chanson à boire » un peu trop bien élevée. Beaucoup de mélancolie par contre dans l’air de Frank dans « Die Tote Stadt » de Korngold qui sert le côté soyeux de cette voix radieuse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs