Accueil Monde Proche-Orient

Iran: condamnation à mort de huit membres présumés de Daesh accusés d’attentats

Ils sont accusés d’avoir mené deux attaques meurtrières à Téhéran en 2017, considérées comme les premières de l’État Islamique en Iran.

Temps de lecture: 2 min

La justice iranienne a condamné à mort huit membres présumés du groupe jihadiste État islamique (EI) accusés d’avoir mené deux attentats meurtriers en juin 2017 à Téhéran, a rapporté dimanche l’agence Mizan online. Il s’agissait des premières attaques revendiquées par le groupe extrémiste sunnite en Iran. Le procès a commencé le 28 avril et les condamnés peuvent faire appel de ce verdict.

« Les huit accusés ont également été reconnus coupables de rébellion », a déclaré le président du tribunal, selon l’agence qui dépend de l’autorité judiciaire.

Le 7 juin 2017, 17 personnes avaient été tuées et des dizaines blessées dans des attentats contre le Parlement et le mausolée de l’imam Khomeiny à Téhéran. Cinq assaillants avaient été tués au moment de l’attaque. Certains des condamnés ont joué un rôle de soutien et d’assistance aux assaillants.

L’agence Mizan online avait rapporté fin avril lors de la première audience du procès qu’il y avait au total 26 accusés dans ce dossier. Ils avaient été arrêtés dans les semaines ayant suivi les attaques.

Certains des accusés avaient rejoint les rangs de l’EI à l’étranger avant de revenir en Iran pour commettre le double attentat, selon Mizan online.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une