Accueil Culture Cinéma

Cannes: «Les filles du soleil», on passe à côté d’un beau et grand film

Révélée par « Bang Bang », la Française Eva Husson fait preuve d’une grande ambition. Elle est partie au Kurdistan, sur le terrain, pour récolter des témoignages afin de préparer son film.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le pitch

Quelque part au Kurdistan. Bahar, commandante des Filles du Soleil, un bataillon composé de femmes soldates kurdes, est sur le point de reprendre la ville de Gordyene, où elle avait été capturée par les extrémistes. Mathilde, journaliste française, couvre les trois premiers jours de l’offensive. A travers la rencontre de ces deux femmes, on retrace le parcours de Bahar depuis que les hommes en noir ont fait irruption dans sa vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rahier Pierre, dimanche 13 mai 2018, 16:27

    Mais pourquoi ce mot "pitch" ? Ah oui, pour afficher sa méconnaissance de l'anglais !

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs