Accueil Belgique Politique

La guerre des chiffres a commencé, le PS se paie la note suédoise

Dans une note de travail il y a une semaine, le Seize avait chiffré la politique socio-économique du gouvernement : mention bien, même très bien. L’Institut Emile Vandervelde a « corrigé » la copie : du rouge partout…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Ce sera un trait fort de la longue campagne électorale 2018-2019 : la guerre des chiffres – le citoyen s’y perd au début, l’électeur jugera à la fin.

Il y a une semaine, nous publiions une note de travail (lire ici) émanant du Seize qui illustrait le bilan socio-économique de la suédoise : tout n’est pas au mieux, mais tout va mieux qu’avant. Entre les chiffres, on pouvait lire : vivement une deuxième législature sous ce régime…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Reginster Jean-luc , lundi 14 mai 2018, 17:40

    Il faut aller consulter le site web du Groupe Rossel, section Mission et Valeurs, sous-section Valeurs indépendance et neutralité. Mieux expliquée par le fondateur du Soir, cela donne : "Sans couleur politique, (le journal) s'interdit de prendre position dans les luttes qui irritent et divisent. Il se bornera à relater les faits importants, laissant à l'intelligence du lecteur le soin d'en tirer les conclusions. En observant une neutralité absolue... .". Et plus loin, parlant de ses collaborateurs, le Groupe Rossel précise que"chacun s'oblige, p.ex., à s'abstenir de manifester dans l'entreprise (en privé ou en public) une quelconque opinion politique, philosophique, morale ou religieuse." Le lecteur de 1887 devait décidément avoir une intelligence bien supérieure à la nôtre!

  • Posté par Blavier Bernard, lundi 14 mai 2018, 15:10

    Monsieur Van Obbergen, je suis tout à fait d'accord avec vous. Mme Delvaux ferait bien de se réveiller au lieu d'être à genoux devant ce PS qui empoisonne la vie des belges conscients depuis longtemps !!!!

  • Posté par Etienne Cosyns, lundi 14 mai 2018, 17:46

    LE SOIR, groupe Rossel super ultra de droite à genoux devant le PS....Je pleure de rire.

  • Posté par Blavier Bernard, lundi 14 mai 2018, 15:04

    Cela fait 50 ans que le parti de ce pédé enfonce le pays dans toutes les crises. Ils sont en campagne électorale et tous les coups sont permis surtout lorsque l'on sait qu'ils resteront dans l'opposition et qu'ils ne devront jamais assumer ce qu'ils prônent. Honte à l'ex wallonie assistée

  • Posté par Etienne Cosyns, lundi 14 mai 2018, 17:42

    Le 10 ème mot de ta première phrase fait de toi une ordure que je ne comparerais pas à de la merde car ce serait salir celle-ci.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs