Accueil Culture

Guillaume Senez: «Etre à Cannes facilite l’avenir»

« Nos batailles »,c’est un film qu’on a aimé dès qu’on l’a vu. Un drame familial qui brasse autant les galères quotidiennes d’un père et ses enfants, obligés de se débrouiller car la maman est partie « prendre l’air », que la rudesse du monde du travail.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Il y a de la pudeur, de la tendresse, et un regard sans équivoque sur les rudesses de l’époque. Mais c’est par l’intime que tout se passe défend Nos batailles, deuxième film de notre compatriote Guillaume Senez, en salle cet automne. Après s’être fait remarquer avec Keeper, le voici à La Semaine de la Critique, en séance spéciale. La démarche émotionnelle du réalisateur belge, plaçant Romain Duris au cœur d’un drame familial et d’un séisme social, a conquis que le public cannois et la presse. C’est «  une touchante chronique entre intime et social  » pour Télérama. Nos batailles «  orchestre, avec une grande intelligence des liens familiaux, parentaux et amicaux  » pour Teaser Cinéma. «  La bonne surprise du Festival de Cannes  » pour Le Figaro.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs