Accueil Opinions Éditos

Accord sur le climat: de quoi nourrir les pires inquiétudes

Alors que la COP 21 s’ouvre ce lundi à Paris, la Belgique elle tarde à trouver un accord sur la répartition des obejctifs climatiques pour 2020. L’édito de Michel de Muelenaere.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Le monde est à Paris. Tous les pays vont tenter d’aboutir à un accord universel sur un des enjeux les plus importants de ce siècle et des suivants. 150 chefs d’Etat en seront. Depuis le temps qu’on attend ce traité qui sera le premier jalon de notre monde « bas carbone », ce serait dommage de rater ça. Avant de conclure, on entendra une nouvelle fois les cris d’alerte des pays frappés par le changement climatique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs