Accueil Société Régions Bruxelles

Un tiers des Bruxellois ne voteront pas en octobre

À peine 20.000 « non-Belges » se sont inscrits comme électeurs. Sur les 300.000 expatriés vivent à Bruxelles et qui ont la possibilité de participer aux communales.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

On en croise tous les jours mais, à moins de leur parler et d’entendre un petit accent plus ou moins exotique, difficile de les repérer. Les Bruxellois d’origines étrangères représentent aujourd’hui un quart de la population de la capitale. On les surnomme « les expats », enfin surtout ceux qui font partie de la « bulle européenne ». On l’oublie parfois, mais ils ont le droit de vote aux élections communales du 14 octobre prochain.

À moins de trois mois de la date limite d’inscription pour les étrangers (ils ont jusqu’au 31 juillet), les chiffres que Le Soir s’est procurés semblent démontrer que les expats eux-mêmes, oublient ou ne sont pas au courant de leur droit démocratique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mazy - Dupas Serge, lundi 14 mai 2018, 20:11

    Ce serait pourtant une opportunité de s'intégrer, de marquer son intérêt pour sa commune et indirectement pour la vie en Belgique . Je ne comprends pas !!!

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs