Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

La brasserie coopérative de la Lesse est passée du purgatoire au paradis

Sept ans après sa création, elle a officialisé sa nouvelle brasserie dans une ancienne ferme située à l’entrée du village d’Eprave.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

Dans la mouvance ininterrompue de création de nouvelles brasseries en Wallonie, la brasserie de la Lesse a un parcours assez atypique. Son statut de coopérative n’y est pas pour rien et son évolution est assez exemplaire, dans le respect d’un certain nombre de règles qu’elle s’est fixées. La plus marquante porte sur la commercialisation puisque cette brasserie refuse l’exportation et la vente en grande surface. Un choix fort et très politique.

Sept ans après sa création, elle a ce week-end officialisé son passage du purgatoire au paradis en inaugurant sa nouvelle brasserie dans une ancienne ferme située à l’entrée du village d’Eprave, en venant de Han-sur-Lesse, juste à côté non pas de la Lesse, mais de la Lhomme. Un bâtiment lumineux, rénové dans les techniques de l’éco-construction, tellement loin de la rudimentaire brasserie qui leur a permis de se faire connaître depuis 2011, où la bande des quatre premiers coopérateurs ne s’est pas amusée tous les jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs