Accueil Économie Entreprises

Grève à Brussels Airlines: toujours pas d’accord, les négociations s’éternisent

La réunion de conciliation a débuté peu après 9h, en présence de nombreux pilotes grévistes devant le bâtiment qui abrite le siège de l’entreprise.

Temps de lecture: 2 min

Les négociations s’éternisaient lundi après-midi au siège de Brussels Airlines, à Diegem, où a lieu, depuis le début de la journée, une réunion de conciliation entre direction et représentants des pilotes. Cela alors que la compagnie aérienne connaît sa deuxième journée de grève en 16 ans d’histoire.

La réunion de conciliation a débuté peu après 9h, en présence de nombreux pilotes grévistes devant le bâtiment qui abrite le siège de l’entreprise. Elle a été suspendue vers 12h pour reprendre peu après 15h. Les pilotes ont, quant à eux, quitté les lieux.

Des négociations difficiles

Les négociations étaient alors «  difficiles », à en croire les syndicats, qui ne souhaitaient pas s’exprimer sur le contenu des nouvelles propositions formulées par la direction.

Depuis le milieu de l’après-midi, plus aucune information ne filtre. Il semble malgré tout que les syndicats soient en attente d’une proposition de la direction, sans doute différente de celle déposée sur la table durant la matinée.

Les négociations portent principalement sur une rémunération des pilotes revue à la hausse, un meilleur équilibre entre vies privée et professionnelle et sur les pensions.

Nouvelle grève prévue mercredi

Une nouvelle grève est prévue mercredi. Au total, plus de 60.000 passagers sont concernés par les annulations de près de 600 vols sur les deux jours. Chaque jour de grève coûtera 4,7 millions d’euros à Brussels Airlines.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière