Accueil Monde Europe

Italie: l’alliance antisystème est déjà en proie aux divisions

La Ligue et le Mouvement 5 Etoiles ont fini par conclure dans les grandes lignes un contrat de gouvernement. Mais les deux partis n’arrivent pas à s’entendre sur le nom d’un président du Conseil. Ils demandent un délai supplémentaire pour régler les derniers détails.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis Rome,

Coup de théâtre à l’issue d’une journée qui devait finalement donner un exécutif à l’Italie plus de 70 jours après les élections législatives. Sur le point de sceller leur union, la Ligue et le M5S – Mouvement 5 Etoiles – sont désormais sur le point de rompre. Ils ont demandé quelques jours supplémentaires au chef de l’Etat pour s’entendre sur le nom du président du Conseil et régler quelques points de leur contrat de gouvernement qu’ils entendent soumettre à l’adhésion de leurs militants. En cas d’échec ils demanderont de nouvelles élections, dans le cas contraire ils pourront « révolutionner l’Italie  ». C’est la promesse qu’avait faite Matteo Renzi et qu’il n’avait pu tenir. C’est celle que font également les deux forces antisystème.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs