Accueil Belgique Politique

La pension à points, un régime plus équitable que le système actuel?

Une étude de l’UCL défend ce système qui a les faveurs du gouvernement. Il serait, selon eux, plus équitables. Entre actifs et retraités et au sein d’une même génération. Argumentation en cinq points.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Bruxelles va grouiller de monde et résonner de pétards et slogans, ce mercredi. A l’appel des syndicats, 40.000 personnes sont attendues pour la manifestation sur l’avenir des retraites. Les pensions, il en est justement question dans un article qui paraît ce mardi dans Regards économiques, la revue de l’Institut de recherches économiques et sociales, l’Ires (UCL). Les auteurs, Pierre Devolder (professeur d’actuariat et de finance) et Jean Hindriks (professeur d’économie), y défendent le régime de pension à points, plus équitable à leurs yeux que les systèmes actuels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mardi 15 mai 2018, 21:41

    Si je comprends bien le niveau des pensions dépendra notamment de l'état de l'économie du pays. Si c'est le cas, il me parait inadéquat, pour ne pas dire totalement injuste. En effet, reprenons la crise de 2009 comme (bon) exemple. L'économie mondiale (et de la Belgique) a connu depuis une récession et des millions de pertes d'emplois. A cause de qui? Des citoyens? Des travailleurs? Plutôt des banques et d'un système bancaire opaque et hyper-capitalistique que les citoyens dénoncent de plus en plus en plus. Et qui devrait assumer, en plus des pertes d'emploi et de la précarité provoquée par le système bancaire? Les travailleurs en voyant baisser leur pension. Acceptable? A moins que je me trompe (je l'espère). Si quelqu'un pouvait me (nous) rassurer?

  • Posté par Deliège Jean-frédérick, mardi 15 mai 2018, 20:09

    Dis, Le Soir, depuis ce matin 6h personne n'a eu l'idée de corriger la faute d'orthographe dans le chapeau ?

  • Posté par Pieyns Agnes, mardi 15 mai 2018, 14:13

    Je trouve étrange que des scientifiques n'abordent que les points positifs, sans envisager ce qui biaise ce système. On ne parle pas des cotisations sociales payées durant la carrière ni de l'évaluation annuelle de la valeur du point pension en fonction de l'état budgétaire du moment et de la conjoncture économique (boursière) - c'est là que sont les vraies régressions !

  • Posté par Karl NOBEN, mardi 15 mai 2018, 15:02

    "On ne parle pas des cotisations sociales payées durant la carrière" Le système de pension du premier pilier est de facto un système de solidarité intra et intergénérationnel, et pas un système de capitalisation... En raisonnant par l'absurde, on aurait en cas de crise et dans l'option "pension garantie" un système ou les pensionnés auraient un niveau de vie garanti alors que le reste de la population se saignerait (c'est le chemin que l'on prend déjà actuellement non pas à cause du niveau des pensions mais à cause de l'allongement régulier de leur durée), avec à la clé des tensons intergénérationnelles (ce qui est aussi déjà latent actuellement sur le thème des "babyboomers qui ont eu la belle vie et qui nous laisse un monde déglingué")

  • Posté par Didier Marc, mardi 15 mai 2018, 12:57

    flexibilité ? à part l'aspect budgétaire, je n'en vois aucun avantage. quelle flexibilité? une illusion. mais quand mêm eun mot de vrai : "La valeur relative des points peut évoluer dans le temps" : voilà la vraie vérité du système à point : vous avez droit à une pension de 1000 points. mais ce point vaudra 300 € en 2034, puis 270 € en 2035 (ben oui, il y a une cris bancaire, vous comprenez....) puis 240 en 2038 (il faut faire des économies, il faut préserver la compétitivité....) Donc non seulement vous ne saurez pas ce que vaudra votre pension avnat l'age de votre retraite, mais elle pourrait encore évoluer APRES .... bel avenir. un vrai progrès social.... pour la FEB

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs