Accueil Société Régions Bruxelles

La Ville de Bruxelles met 1,6 million sur la table pour accélérer les travaux du piétonnier

Cette phase porte sur le tronçon situé entre la place de Brouckère et la rue Grétry.

Temps de lecture: 2 min

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert lundi soir au déblocage d’un montant d’1,6 million d’euros visant à inciter l’entreprise Viabuild à accélérer le tempo dans la réalisation de la phase un du chantier de réaménagement de la zone piétonne sur les boulevards du centre. Cette phase porte sur le tronçon situé entre la place de Brouckère et la rue Grétry.

Pour permettre à ce chantier de se terminer au plus vite, le Collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles avait déjà autorisé, il y a plusieurs semaines que les horaires de chantier soient étendus. Ainsi, alors que les travaux étaient jusqu’ici autorisés en semaine entre 7h et 16h sur le tronçon entre la place de Brouckère et la rue Grétry, le chantier pourra désormais se poursuivre de 6h à 18h, tant en semaine que le week-end. Les travaux devraient ainsi se terminer d’ici mi-2018, comme prévu dans le planning.

Il s’était engagé à mettre la main au portefeuille pour encourager l’entrepreneur à accélérer le rythme des travaux.

L’opposition contre le déblocage de l’incitant financier

Dans l’opposition, le CDH, les Verts et la N-VA ont voté contre le déblocage de l’incitant financier. Le groupe Défi s’est abstenu.

Johan Van den Driessche craint que cette accélération se fasse au détriment de la qualité du travail presté, comme des matériaux choisis. Christian Ceux (CDH) et Fabian Maingain (Défi) ont estimé que le contribuable payait deux fois en raison, notamment, des errements du début de ce projet. De là à penser que le collège a agi à des fins électoralistes, il y a un pas que plusieurs membres de l’opposition n’ont pas hésité à franchir.

Ce n’est pas le son de cloche entendu sur les bancs de la majorité PS-MR où Naima Maati (PS) et David Weytsman (MR) se sont au contraire félicités d’une mesure qui rencontre la demande des riverains et des commerçants d’accélérer les travaux pour leur permettre d’entrevoir le bout du tunnel.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 15 mai 2018, 10:36

    Il y a quelques semaines ma soeur et moi étions au piétonnier un samedi on a fait une photo car il y avait 22 ouvriers sur le chantier et 2 oui oui 2 qui travaillaient beh oui c'est comme cela avec l argent du contribuable

  • Posté par Moran Alvarez Marc, mardi 15 mai 2018, 11:08

    Oui, j'ai remarqué aussi que ça ne travaillait pas beaucoup ! Et en plus, ils ont dû démonter une partie des pavements, installés à l'envers !!!

  • Posté par Michel Raurif, mardi 15 mai 2018, 9:20

    A combien va s élèvera le montant exact cette monumentale connerie dont personne ne voulait ? Uniquement pour satisfaire l’ego de Mayeur !!!

  • Posté par Moran Alvarez Marc, mardi 15 mai 2018, 11:06

    Ce n'est pas une "monumentale connerie" comme vous dites ! Allez voir dans d'autres grandes villes européennes, à quoi ressemble leur centre-ville ... On avait 25 ans de retard à Bruxelles !!!

  • Posté par Louis Vercruysse, lundi 14 mai 2018, 22:24

    interdire les travaux publics un an avant toute elections , les electeurs y vont de leurs POCHESpour le plaisir des politicumumagouils

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo