La FEF fait pression pour permettre aux étudiants de récupérer leurs copies d’examens

©D.R
©D.R

Les étudiants peuvent-ils exiger une copie de leur épreuve corrigée ? Pour la Fédération des étudiants francophones (FEF), la réponse est incontestablement « oui ». Par contre, pour la plupart des institutions d’enseignement supérieur, la réponse est incontestablement « non ».

Selon Maxime Mori, président de la FEF, c’est une « question de confiance, qui marche dans les deux sens : étudiant-professeur et professeur-étudiant. Le fait de pouvoir, au-delà du simple fait de consulter son examen, en garder une copie, permet de rentrer dans un processus d’auto-évaluation et d’amélioration de ses compétences. Il est important de garder une trace de ses erreurs pour pouvoir les reconnaître, et ne pas les reproduire. Un meilleur suivi et une meilleure correction sont possible grâce aux commentaires directs du professeur, et cela n’a rien à voir avec de la méfiance ».

> A lire sur Le Soir+: les deux angles d’attaque de la FEF

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous