Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

La vecchia vacca Complexe d’Œdipe: traitement de choc

Cette pièce pourrait aisément figurer sur l’ordonnance médicale des psys, avec remboursement à cent pour cent de la mutuelle.

Le 16 mai au Central (La Louvière).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Avec La vecchia vacca (La vieille vache), Salvatore Calcagno n’y va pas de main morte pour peindre, au noir de jais, la figure de la Mère. Lui qui a grandi entre la Sicile et La Louvière dessine une « mamma » aux seins fatigués mais dont le couteau à tartiner le Nutella a les dents bien acérées.

Dans une atmosphère entre Fellini et Emma Dante, en passant par les fantasmes pervers d’Abattoir Fermé, la pièce diffracte la figure de la mère, pour la poser sur les épaules de quatre formidables comédiennes. Pas besoin de comprendre l’italien pour comprendre ces femmes obnubilées par la maternité, effrayantes ou poignantes, entre des scènes d’allaitement surréalistes ou des piaillements de basse-cour pour persifler sur les fréquentations du fils.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs