Accueil Monde Proche-Orient

Répression à Gaza: devant les critiques, Israël fait front

Le gouvernement et l’armée justifient le bilan de lundi à Gaza par la nécessité de défendre la frontière contre le danger d’incursions palestiniennes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Depuis Jérusalem

L’ armée sait ce qu’elle doit faire, et elle a agi exactement comme elle devait ! », s’exclame Moshé, dans les rues ombragées de Jérusalem. Cet Israélien balaie d’un revers de la main les critiques internationales qui affluent depuis lundi sur l’usage de la force par les forces israéliennes face aux Gazaouis. Le gouvernement a resserré les rangs autour de son armée après la journée sanglante de dimanche. Le Premier ministre, Binyamin Netanyahou, a mis en avant «  l’obligation » pour tout pays de « défendre son territoire ». Le Hamas écrit-il sur Twitter, au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007,«  proclame son intention de détruire Israël, et envoie pour cela des milliers de personnes pour forcer la frontière  ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs