Accueil Culture Mode

Supreme, de la rue au cercle fermé des collectionneurs

A Paris, le « Chanel du street-wear » fait son entrée dans une maison de vente aux enchères. Un sacre plutôt logique pour la marque Supreme qui a basé sa notoriété sur le mariage entre culture urbaine et luxe rare.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un petit séisme qui se prépare dans le milieu des enchères. Ce mercredi 16 mai à dix-huit heures, la maison parisienne Artcurial mettra à l’honneur trente ans de culture et de mode urbaine américaine. Tête d’affiche de cette vente unique : la célèbre marque de skate Supreme. Une marque qui, depuis ses débuts, est parvenue à se rendre incontournable dans le monde du street-wear tout en flirtant avec le secteur du luxe. Parmi les 105 lots Supreme mis en vente (vêtements, skateboards et objets collector) figure, par exemple, une malle issue de la collaboration entre la marque américaine et le géant du luxe Louis Vuitton, évaluée entre 70.000 et 100.000 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mode

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs