Accueil Opinions

Maria João Rodrigues : «La social-démocratie doit se renouveler, c’est une course contre le temps»

Le socialisme et la social-démocratie se traînent en Europe. Un passage à vide qui donne le vertige à gauche. Ancienne ministre au Portugal, présidente de la Fondation européenne d’études progressistes, Maria João Rodrigues recadre. Social-démo, stop ou encore ? Encore...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 9 min

Rue Montoyer, à Bruxelles, siège de la Fondation européenne d’études progressistes (un peu l’Institut Emile Vandervelde à l’échelle de l’Union) qu’elle préside, Maria João Rodrigues mesure avec nous l’ampleur de la crise de la social-démocratie européenne, et relance : « Notre vocation est de prendre le leadership des forces progressistes européennes. Sans cela, il n’y aura rien de déterminant, rien qui puisse peser réellement... »

Ceci pour commencer : dans votre pays, le parti socialiste est au pouvoir et gouverne en alliance à gauche. Tout ça en pleine crise de la social-démocratie européenne. Le Portugal est l’exception…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs