Accueil Société

Des panneaux inédits pour un Code de la route moderne

Des fuites sur le contenu du projet de nouveau Code de la route dévoilent de nouveaux panneaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le projet de texte porté par le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) a enfin été réécrit et finalisé. « Après plusieurs années de discussions, ce texte manquait de clarté, avance le cabinet ministériel. Le texte poursuit aujourd’hui la procédure législative et a été transmis aux Régions. Elles ont jusqu’à l’été pour remettre un avis circonstancié. » Cette phase d’acceptation, ou non, par les Régions, est un moment-clef de l’adoption de ce nouveau projet… Plusieurs éléments ont fuité. Dévoilés par Het Laatste Nieuws, de nouveaux panneaux « modernes » contribuent notamment à dépoussiérer un code de la route quarantenaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Van Lens Jean-louis, jeudi 17 mai 2018, 20:48

    Y a-t-il une quelconque coordination avec les autres pays européens lorsqu’on modifie les règles ou lorsqu’on invente de nouveaux signaux routiers ? En voyageant, on s’aperçoit que les différences sont grandes. En tout cas, la Belgique est la championne du nombre de panneaux le long des routes – et pas toujours clairs ni bien placés (p.ex. une fois sur deux, pas de signal de fin de chantier après un 30 max.). 2. Un panneau autorisant les cyclistes à passer au feu rouge est tout-à-fait inutile : ils ne respectent de toute façon rien ! Code de la route « Pro-vélo » titre Le Soir. Et les piétons là-dedans ? Comme piéton, je dois constamment me tenir sur mes gardes à 360 degrés que ce soit sur les trottoirs, les piétonniers, en traversant sur passage zèbré, etc.

  • Posté par Weissenberg André, jeudi 17 mai 2018, 17:07

    Au lieu de réduire et de résoudre les situations existantes de conflit potentiel entre usagers par des règles univoques, claires et simples favorisant la sécurité de tous, on les multiplie! De la même manière que la priorité donnée au piéton a engendré un monstre - le piéton se dispensant désormais très largement de l'attention requise sur la voie publique (pas seulement pour les voitures!) - il en ira de même avec cette idiotie supplémentaire concernant à nouveau les cyclistes! Au lieu de favoriser la fluidité - et la sécurité - dans le trafic, on va vers l'inverse ... Retour au Moyen-Âge et au déplacement lent. Mais ça se prétend "moderne"! Attendons de voir le nombre de victimes cyclistes augmenter ... Moi, je continuerai en tout cas d'apprendre aux enfants à faire attention sur la voie publique et à prendre garde à tout ce qui bouge autour d'eux; et surtout à ne pas compter sur le fait d'avoir la priorité sur l'auto mais bien de s'assurer d'avoir été vu et de conserver une marge suffisante de manoeuvre pour s'extraire des inévitables situations imprévisibles, dans lesquelles le fait d'avoir ou non la priorité n'est en pratique d'aucun secours! Et le bon sens, par-dessus le marché, celui qui fait manifestement de plus en plus défaut, et pas seulement à Pascal Smet ...

  • Posté par Michel Raurif, jeudi 17 mai 2018, 16:51

    Ce que je trouve de merveilleux, d'innovant, d'une création universelle d'un Génie comme seul la Belgique en possède, , d’innovation du 22 siècle, c'est le nouveau panneau signalant la présence de ...brouillard! Que le savant qui a inventé ce panneau mérite le prix Nobel du savoir.Malheureusement, il n'existe pas encore, alors, nous allons l'inventer comme le panneau. Quand on pense qu'au Pays-Bas, une ville ville a supprimée totalement la signalisation routière, on se poser des questions ! Et, messieurs, les critiqueurs , la Belgique et son gouvernement fédéral sont tout simplement des Eisenstein ! Quand à l'argent, il coule à flots ....Mais, toutes vos remarques sont très pertinentes !

  • Posté par Thill-goelff Frédéric, jeudi 17 mai 2018, 15:32

    Je suis toujours étonné du nombre de panneaux que l'on trouve au bord de nos routes. J'ai l'impression que les pays voisins sont beaucoup économes en la matière. Et cela ne crée pas de problèmes de conduite.

  • Posté par Bernard Dropsy, jeudi 17 mai 2018, 14:16

    Cela va surtout coûter au citoyen, surtout si on fait comme à certains endroits, où l'on voit 10 voire 12 panneaux, certains qui se contredisent et d'autres en double ou triple exemplaires ! Vous avez dit organisation ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs