Accueil Société

Bruxelles attaque la Commission européenne pour dénoncer un «permis de polluer»

En accordant aux constructeurs d’automobiles une flexibilité dans le respect des normes d’émissions polluantes, la Commission viole la loi européenne, affirment Paris, Madrid et Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Un « permis de polluer », c’est en ces termes que trois grandes villes européennes, parmi lesquelles Bruxelles, qualifient un règlement européen fixant les limites d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) par les véhicules diesel lors d’essais en conditions de conduite réelle (appelés « RDE »). Elles en demanderont ce jeudi l’annulation par le Tribunal de l’Union européenne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Tanghe Michel, jeudi 17 mai 2018, 21:27

    Il n''est pas question de toucher à l'immunité linguistique des camions, énormes pollueurs devant l'éternel...

  • Posté par Robert Denruyter, jeudi 17 mai 2018, 10:24

    D'accord avec tout ce qui est écrit ci-dessus. Mais,car il y a un mais,aussi longtemps que les voitures à moteur "diesel" seront autorisées à la vente,le problème ne sera pas résolu. D'autre part, les transports publics sont nettement inuffisants aux heures de pointe.Si vous êtes âgé ou handicapé, évitez le métro à Bruxelles à ces heures car vous rsquez de rester debout coincé parmi de nombreux autres passagers.Et puis, que font les gouvernements pour aider les fabriquants d'autos non polluantes à accélérer leur rythme de fabrication? Quid de l'hydrogène comme combustible? On en parle mais c'est tout. Entretemps on parle maintenant du gaz naturel comme combustible. C'est un moindre mal mais ou peut-on se rapprovisionner?Les gouvernements devraient être des leaders dans les réformes. En général,ils sont des suiveurs et ne suivent que de très loin sauf pour les pénalités. Il semble d'ailleurs que c'est la seule chose qu'ils connaissent. En attendant,les morts dus à la pollution s'additionnent d'une année à l'autre.

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 17 mai 2018, 9:54

    Woaw, une fois de plus, Le Soir en ligne, "bravo" pour la photo d'illustration!

  • Posté par portier roland, jeudi 17 mai 2018, 9:50

    L' Europe et ses fonctionnaires à la solde des lobbys, c' est quand le vote pour réagir a tous ces ronds de cuirs enfermés dans leur tours à Bruxeles

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs