Accueil Monde Proche-Orient

Gaza: Erdogan condamne le silence international face à la «tyrannie israélienne»

Le président turc, ardent défenseur de la cause palestinienne, avait accusé mardi Israël de « terrorisme d’État » et de « génocide ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a condamné mercredi ce qu’il considère être un « silence » de la communauté internationale face à la « tyrannie israélienne » après la mort d’une soixantaine de Palestiniens sous des tirs israéliens lundi.

« Si le silence persiste face à la tyrannie israélienne, le monde va s’enfoncer rapidement dans un chaos où les bandits feront la loi », a lancé M. Erdogan lors d’un dîner de rupture du jeûne à Ankara.

Les violences à Gaza lundi ont coïncidé avec l’inauguration controversée à Jérusalem de la nouvelle ambassade américaine, démarche qui a rompu avec des décennies de consensus international. Israël a justifié l’usage de la force contre les manifestants palestiniens par la nécessité de défendre ses frontières, que les manifestants tentaient de forcer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lemaire Paul, jeudi 17 mai 2018, 14:55

    "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais"

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs