Accueil Monde Proche-Orient

Israël bombarde la bande de Gaza

Les frappes aériennes ont notamment touché des installations militaires.

Temps de lecture: 1 min

Israël a bombardé dans la nuit de mercredi à jeudi des positions du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé la défense israélienne sur Twitter. Ces frappes aériennes constituent une réponse au ciblage de ses positions dans la ville de Sderot, a indiqué l’armée.

Plusieurs bâtiments ont été touchés, notamment des «  infrastructures terroristes » dans un complexe militaire et des installations d’armement.

60 personnes abattues

Lundi, les soldats israéliens avaient abattu 60 personnes à la frontière avec la bande de Gaza, la plupart étant des membres du mouvement palestinien Hamas, considéré comme terroriste par Israël.

Des dizaines de milliers de Palestiniens s’étaient rassemblés pour protester contre le blocus israélien ainsi que contre le déplacement de Tel Aviv à Jérusalem de l’ambassade américaine. Quelques manifestants ont alors tenté de franchir la clôture de la frontière et d’attaquer des soldats israéliens. Le comportement de l’armée israélienne a été condamné par de nombreux leaders internationaux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Denis Jean-pierre , jeudi 17 mai 2018, 20:03

    Sujet de réflexion, qui est malheureusement moins bien partagée que le bon sens :-). Quand on étudie objectivement l'Histoire ( voir les nouveaux historiens juifs!) d'Israël on apprend très vite que si ce pays existe c'est grâce ou à cause du terrorisme. Haganah, Irgoun, Stern... Ce n'est pas triste! Aujourd'hui on a oublié et le terrorisme d'Etat a pris la relève!!!!! Pour ma part, j'ai honte pour les éternels "préoccupés".

  • Posté par Homer Media , jeudi 17 mai 2018, 12:10

    "Hamas, considéré comme terroriste par Israël" ... et par l'UE, les Etats-Unis et une grande partie des pays Arabes dont l'Egypte Un journalisme assez orienté!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une