Accueil Monde Europe

Le nouveau président catalan prend ses fonctions... et évite de jurer fidélité à la Constitution espagnole

Quim Torra a utilisé la même formule que celle utilisée par Carles Puigdemont.

Temps de lecture: 1 min

Le nouveau président de la Catalogne, l’indépendantiste Quim Torra, a pris ses fonctions jeudi à Barcelone sans jurer fidélité à la Constitution espagnole mais à la seule «volonté du peuple catalan», selon la même formule utilisée précédemment par Carles Puigdemont.

Nouveau venu en politique, Quim Torra ne s’est engagé ni à respecter la Constitution espagnole, ni le roi Felipe VI, ni le statut de la Catalogne qui règle les attributions de cette région autonome. Comme l’avait fait son prédécesseur Carles Puigdemont en janvier 2016, il a seulement promis de «remplir loyalement les obligations de président de la Generalitat (gouvernement catalan), en étant fidèle à la volonté du peuple de Catalogne, représenté par le Parlement de Catalogne».

Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy avait décidé de ne pas envoyer de représentant à cette cérémonie. Il a fait savoir dans un communiqué que l’exécutif régional avait «tenté d’imposer le niveau de la délégation gouvernementale, ce qui n’a pas été accepté».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Miguel Roch, jeudi 17 mai 2018, 16:00

    Comment peut-on accepter qu'un suprématiste xénophobe, qui affirme lui-même être inspiré par le fascisme des années '30, puisse devenir président d'une région? Torra décrit les catalans qui ne soutiennent pas l’indépendantisme (53 pourcent) de "bestiaux charognards avec une tare dans l'ADN". Nous, la majorité populaire catalane n'allons pas accepter d'être soumis à cet énergumène!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une