Votre long week-end en 20 clics

VENDREDI

Antoine Pierre « Urbex »

Jazz – Flagey (Ixelles)

Dans le précédent album d’Urbex, il y avait une plage comme « Moon’s Melancholia », atmosphérique, quasi spatiale, dans un album aux sonorités très jazz rock. C’est dans cette voie-là qu’Antoine Pierre, le leader, batteur et compositeur du groupe, s’est engouffré avec la plus grande des réussites. Une musique tantôt mystérieuse, tantôt contemplative, tantôt puissante, à la fois très écrite et très libre.

Bart Defoort Quintet

Jazz – Salle du Lys Music Orchestra (Comines)

Ce qu’il faut d’énergie, de groove, de poésie, de son pour faire un excellent gig de jazz. C’est super !

VENDREDI et SAMEDI

Circus 68

Théâtre – Théâtre de Poche (Bruxelles) jusqu’au 16 juin

Point d’orgue du Village de la Contestation, ce spectacle-reportage fait rappliquer les pavés et la plage. Claude Semal et François Sikivie retracent le fil de Mai 68 avec autodérision.

Jam’in Jette

Musique et arts de la rue – Parc de la Jeunesse (Jette)

Un festival en plein air, gratuit et ouvert à tous. Musiques du monde et arts de la rue y ont la part belle. Confortablement installé dans son écrin de verdure, il vous invite à l’évasion.

De VENDREDI à DIMANCHE

La sélection night-club du week-end

A Waterloo, Mons, Liège, Bruxelles…

Eux sur la photo

Promenade théâtrale – Parc du château d’Hélécine jusqu’au 27 mai

Expérience singulière que cette promenade de deux heures dans le parc du château d’Hélécine en compagnie de la Maison Ephémère. Une cinquantaine de photographies, petites ou grandes, suspendues aux branches des arbres ou disséminées sur les chemins de terre, racontent une histoire de secrets de famille. On se perd parfois dans les méandres de l’histoire mais la mise en espace est exceptionnelle.

Promises of a face

Exposition – Musées royaux des Beaux-Arts (Bruxelles) jusqu’au 16 juillet

Edition numérique des abonnés

Dès la prime enfance, l’être humain éprouve le besoin de réaliser le portrait de ses semblables. Certains, plus doués que d’autres, sont passés à la postérité. C’est à eux qu’est consacrée cette expo : « l’art du portrait des primitifs flamands au selfie ». Photo : Jan Fabre.

Melancholia

Exposition – Fondation Boghossian (Ixelles) jusqu’au 19 août

Edition numérique des abonnés

De Chirico, Giacometti, Permeke, Rops, Delvaux, Spilliaert… Un voyage en mélancolie qui, loin de s’adresser exclusivement à quelques esthètes évanescents, devrait sans peine toucher au cœur et à l’âme le plus large public.

Thinking the veil

Exposition – Musées royaux des Beaux-Arts (Bruxelles) jusqu’au 19 août

Edition numérique des abonnés

La peinture n’a pas fini de nous étonner comme le montre le nouveau travail de Michel Mouffe. De faux monochromes mais une véritable invitation à réinventer notre regard.

A.G.U.A.

Performance – Halles de Schaerbeek

S’inspirant d’expériences scientifiques pour les transformer en expériences visuelles et poétiques, la performeuse belge Gwendoline Robin fait dialoguer la danse, la chimie et la matière. Littéralement explosif !

Boléro : Béjart fête Maurice

Danse – Forest National

Music Hall et Béjart Ballet Lausanne rendent hommage à Maurice Béjart en reprenant ses meilleures chorégraphies et le spectacle original du Boléro de Ravel.

Marché médiéval d’Etterbeek

Parc du Cinquantenaire

Combats à l’épée, campement médiéval et jeux d’époque, tir à l’arc, breuvages du XVe siècle, gastronomie médiévale, métiers pratiqués au Moyen Age, acrobate-funambule perché en équilibre sur une pyramide de cartes médiévales, animations « torture »…

De VENDREDI à LUNDI

Les sorties cinéma de la semaine

Everybody knows  : Asghar Farhadi signe un thriller intimiste transcendé par le couple Cruz-Bardem. Deadpool 2  : toujours aussi bête et méchant, et c’est tant mieux ! Et Ceres  : un film terre à terre plus subtil qu’il n’y paraît de premier abord.

Epicuriales

Gastronomie – Parc de la Boverie (Liège)

Musique appropriée et identique dans toutes les tentes, animations gastronomiques dans une tente centrale : la gastronomie dans votre assiette !

SAMEDI

La Fête des Fleurs

Arts de la rue – Autour de la maison communale de Watermael-Boitsfort

Une vingtaine de spectacles gratuits pour tous, des voltigeurs, des acrobates, des ateliers pour les familles et un village associatif.

SAMEDI et DIMANCHE

Les Fabuleux

Théâtre jeune public – Théâtre de Poche (Bruxelles) à 14h00

Les Royales Marionnettes revisitent les fables de La Fontaine en théâtre d’objet, savoureusement décalé. Oubliez les tirades académiques du célèbre moraliste : mises en scène par Agnès Limbos, des fables comme La cigale et la fourmi ou Le corbeau et le renard deviennent le terrain de jeu de manipulations visuelles et interprétations décalées, le tout raconté avec des jouets d’enfants, des figurines et tout un tas de bric et de broc recyclé. Dès 9 ans.

De SAMEDI à LUNDI

Les brocantes du week-end

A Bovesse, Izier, Bas-Oha, Hotton, Saint-Léger, Huissignies, Tournai, Bruxelles…

Ham Sessions

Jazz – Ham 12 (Gand)

Quelques fameux noms dans ce festival. Et d’abord Ralph Alessi Quintet : fragile, sophistiqué, aventureux, entouré de quatre musiciens imparables. Et encore Ragini Trio augmenté de Bojan Z au piano. Ou le magnifique trio Hermia / Ceccaldi / Darrifourcq, sax, violoncelle, batterie.

DIMANCHE et LUNDI

Giorgio Conte

Chansons – Dimanche au Music Village (Bruxelles), lundi à l’Auditorium du Musée de la Boverie (Liège)

Le frère de Paolo Conte nous revient avec, en première partie, Peppe Voltarelli. Et c’est tout aussi bon !

LUNDI

Nikolai Lugansky

Musique classique – Théâtre de Namur

En visite exceptionnelle à Namur, le grand pianiste russe joue Mozart et Schumann chez les classiques, Rachmaninov et Prokofiev chez les Russes.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Un seul et même billet dans une zone de 11,5 km autour de Bruxelles
: c’est bientôt une réalité. Reste à s’entendre sur les prix...

    Bruxelles: la grille tarifaire de la zone RER ne passe pas

  2. Les deux jeunes filles continueront «
jusqu’à ce que ce que les choses changent
».

    Anuna et Kyra, deux jeunes en grève pour le climat

  3. 1701-immigration choisie-SANS

    Asile: le défi du parrainage

Chroniques
  • «Les grands maux commencent par des mots»

    Pour les historiens de la Seconde Guerre mondiale, l’année 2019 sera faste, avec les commémorations du débarquement en Normandie, de la libération de la France et de la Belgique, et de la bataille des Ardennes. Déjà, les livres s’accumulent sur les tables des librairies et, à la télévision, les programmateurs ressortent des tiroirs les immenses succès que furent les films Le Jour le plus long, Il faut sauver le soldat Ryan et la série Frères d’armes.

    C’est comme si on entendait à nouveau la voix du général de Gaulle, le 25 août 1944 à l’hôtel de Ville de Paris, clamant devant une foule en liesse. «  Nous sommes ici chez nous dans Paris levé. Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré !  ». Ou l’annonce, vibrante, lyrique, de la libération de Bruxelles sur les ondes de la Radio nationale belge le 4 septembre 1944.

    Ce 75e anniversaire ne sera pas seulement un...

    Lire la suite

  • Brexit: c’est par où la sortie?

    Quelles que soient les erreurs européennes – et on ne peut douter qu’il y en a eu – dans la négociation de l’accord sur le Brexit, il est indéniable que c’est au Royaume-Uni que réside le problème nucléaire de cette affaire qui secoue l’Europe. La position dans laquelle ce pays et ses dirigeants se sont placés ressemble à ce sas de sous-marin qui peut ouvrir sur plusieurs issues. Alors que l’eau a déjà submergé la partie du vaisseau qu’ils viennent de quitter en refermant la porte étanche derrière eux, les membres d‘équipage se disputent...

    Lire la suite