Accueil Société

Course-poursuite avec des migrants: une balle perdue tirée par la police serait à l’origine de la mort de la fillette

Une fillette kurde est décédée ce jeudi lors d’une course-poursuite entre une camionnette de migrants et la police près de Mons.

Temps de lecture: 1 min

Selon la RTBF, et contrairement à ce qu’affirmait le parquet, une balle perdue de la police serait à l’origine de la mort de la fillette kurde de deux ans. Celle-ci est décédée suite à une course-poursuite entre la camionnette où elle se trouvait et la police.

Une course-poursuite avait débuté ce jeudi entre 2h et 3h du matin sur la E42 depuis Namur. Une camionnette de migrants avait été prise en chasse par la police « en raison d’un comportement suspect ». Après son arrestation, la petite fille avait été prise en charge mais était décédée dans l’ambulance. Le magistrat avait alors évoqué trois causes possibles pour le décès de la fillette : une maladie, un accident lié au comportement du chauffeur de la camionnette -la tête de l’enfant aurait pu par exemple heurter une paroi du véhicule- ou un coup porté à l’enfant.

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon a réagi à cet événement sur Twitter, qu’il a qualifié de « tragique ».

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Voet Ch., vendredi 18 mai 2018, 15:30

    dénoncer, c'est bien mais que fait le politique si non faire aller leur langue en donnant tout et le contraire en quelques minutes, la solution est connue, elle s'appelle England ! ! ! mais là ! pas de commentaire de leur part, ils la ferment ! ! ! quand au problème de la " mafia " des passeurs, à se demander si il n'y a pas des complices parmi les politiques, comme la N.VA faites ce que je dis mais je fais ce que je veux et je passe à la caisse à la fin pour mon matabish, cela est idem pour Israel, qui livre des armes ? ? ? tout les pays de EU ! ! ! ! il serait étonnant que le sionisme et leur mafia n'est pas dans la combine

  • Posté par Stenuit Fernand, vendredi 18 mai 2018, 21:04

    Une balle perdue tirée par la police tue une fillette .C'est un drame . Mais il ne faut pas en profiter pour accuser n'importe qui . Ceci n'est pas un problème politique.

  • Posté par Georges Linda, vendredi 18 mai 2018, 13:49

    Qu'aura connu de la vie cette petite fille ? L enfer de la guerre, de l exil et une mort violente. Que doivent ressentir ses parents qui ont voulu pour elle un avenir meilleur et l ont vu mourir sous leurs yeux ?

  • Posté par Remi Baeyens, vendredi 18 mai 2018, 12:48

    Les policiers, d'après les infos disponibles, étaient menacés et se sont protégés . Les passeurs vivent grassement du trafic de 'migrants' et encouragent les actes de violence. Rien que ces derniers jours, deux attaques se sont produites. Ce ne sont pas les discours angéliques qui résoudront ce problème. Il faut prioritairement arrêter (détruire ce trafic) ces passeurs. Certaines organisations défendant les 'migrants' sont les alliés réels de ces criminels. Qu'elles fassent leur examen de conscience et constaterons qu'ils sont complices de ce trafic honteux.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 18 mai 2018, 12:30

    Espérons que l'enquête en cours déterminera les responsabilités et dira si cette petite fille a vraiment été tuée par une balle perdue tirée par un policier. A partir de quand un policier peut-il tirer sur des gens qui s'enfuient ? Le policier qui a tiré a-t-il été mis en danger par les occupants de la camionnette ? A-t-il pu se sentir en état de légitime défense ? Suffit-il d'être perçu comme un "migrant" pour être susceptible d'être tiré comme un lapin ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko