Accueil

Frais forfaitaires ou frais réels?

Avec le relèvement du forfait, de moins en moins de contribuables ont intérêt à déclarer des frais réels.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Question frais, opter pour le forfait est souvent l’option la plus intéressante pour le contribuable. C’était déjà souvent le cas ces dernières années, mais le tax shift et les mesures gouvernementales ont certainement amplifié la tendance.

Et pour cause, le montant du forfait en question a augmenté lors des dernières années. Le pourcentage des revenus qui constitue le forfait (et est donc déduit de ce qui est imposable) est plus important selon la tranche de revenu, assorti d’un plafond plus élevé.

Pour choisir entre frais forfaitaires ou frais réels, la règle est simple : ne choisissez les frais réels que s’ils sont supérieurs à la somme des frais forfaitaires et de l’exonération du code 255 et, si vous y avez droit, du forfait complémentaire pour longs déplacements.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs